Vivre un deuil

Comment est prise en compte cette douleur ?

Dans la société d’aujourd’hui, le deuil est peu accompagné. Alors que la perte d’un être cher déstabilise, désoriente, les personnes se retrouvent souvent seules, isolées, pour vivre cette expérience douloureuse.

Les effets du deuil sur la santé, tant psychique que physique, ne sont pas aussi visibles et immédiats que d’autres, pris en charge par notre système social et médical : la maladie, le vieillissement, le handicap ou même le chômage.

Il n’est pas si facile et rapide de reprendre le cours de sa vie. Il n’y a aucune compensation à cette douleur et les personnes qui la traversent peuvent se sentir abandonnées à elles-mêmes, fragilisées à la fois par la perte et par l’absence de soutien.

Vers qui se tourner pour en parler ?

Il n’est pas aisé de partager aux proches cette expérience si intime. Ils ne comprennent pas toujours dans la durée les réactions des endeuillés.

En tant que professionnels de l’aide, nous souhaitons combler un manque et répondre au mal-être des personnes qui ont besoin d’un accompagnement.

Pourquoi un groupe de soutien ?

En complément du soutien individuel, le groupe est un autre moyen d’accompagnement que nous proposons.

Un groupe de partage avec des personnes qui traversent aussi cette épreuve peut favoriser la libération de sentiments trop contenus et apporter un réel soutien en retrouvant des repères et du lien. Chacun étant un témoin de l’expérience des autres, ce partage apporte des nuances et permet de revisiter son expérience en l’enrichissant, en la faisant évoluer.

Les gestes symboliques favorisent une libération des sentiments au delà des mots, en lien profond avec son histoire personnelle.